Suivez nous

Le Cabinet

Contactez nous

CFR Experts © 2012-2019 • Mentions légales et confidentialité

 
 

Le BIM obligatoire en France dès 2017

 

Le BIM doit se généraliser dans les marchés publics à l’horizon 2017

 

Le BIM sera obligatoire dès 2017 en France pour les marchés publics. Un nombre grandissant de gouvernements à travers le monde exigent déjà l’utilisation du BIM comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni.

 

En Grande-Bretagne, la réforme BIM a été lancée en 2011 et aboutira dans moins d’un an. En effet, au 1er janvier 2016, l’ensemble des marchés publics imposera la maquette numérique. Avec un objectif affiché du gouvernement britannique de réduire de 20 % les coûts de construction. Un chiffre qui inspire beaucoup les décideurs français. En Finlande, l’organisme public de gestion du patrimoine de l’État exige le BIM depuis 2007. En Allemagne, l’initiative est plus récente. L’objectif affiché par le gouvernement est de susciter la création d’une structure dédiée au BIM, développée sur fonds privés. Hors d’Europe, les États-Unis, Singapour, la Corée du Sud et Hong Kong font figures de précurseurs.

 

La France n’y échappera pas

 

Le 15 janvier dernier, le Parlement européen votait une directive autorisant, d’ici à 2016, les États membres à encourager, spécifier ou rendre obligatoire l’utilisation du BIM pour les projets de construction. Quelques mois plus tard, les pouvoirs publics décidaient de généraliser progressivement le recours à la maquette numérique. Cécile Duflot, alors ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, avait annoncé à l’époque que le gouvernement Français allait « progressivement rendre obligatoire la maquette numérique dans les marchés publics d’Etat en 2017 ». Le numérique a été présenté par la ministre comme une priorité, avec deux objectifs majeurs de réduction des coûts de construction et de développement de l’innovation. Pour Bertrand Delcambre, auteur du plan de transition numérique dans le bâtiment, le BIM « permettra une généralisation du recours aux outils numériques par l’ensemble des acteurs dans le bâtiment à l’horizon 2017 ». À cette date, le BIM devrait donc devenir obligatoire pour tous les marchés publics français. 

 

Il faudra donc acquérir de nouvelles compétences pour maîtriser la maquette numérique. C’est pourquoi le plan de transition numérique du bâtiment propose le développement de kits pour les PME et artisans. La maquette numérique et le BIM doivent en effet s’adapter aux fabrications artisanales, car certains critères pourraient être un moyen d’exclusion chez les artisans.

 

 
X

Mot de passe:

Mot de passe erroné ..